Le diagnostic prénatal répond à un besoin d’identifier tôt durant la grossesse un certain nombre de maladies génétiques.

06On évalue à 4% environ les nouveaux nés présentant un défaut congénital dont certains sont causés par des anomalies génétiques. Cela peut être dû soit à des antécédents familiaux, à un âge maternel avancé pendant la grossesse ou à un accident génétique survenu lors de la conception de l’enfant.

Notre laboratoire vous offre la possibilité d’analyser l’ADN fœtal à la recherche d’anomalies chromosomiques ou géniques lorsqu’il existe des facteurs de risque.

En pratique, cela peut être réalisé sur :

        • Sang maternel: à partir de la 9ème semaine d’aménorrhée à la recherche des trisomies 13, 18 et 21
        • Villosités choriales: à partir de 12 semaines d’aménorrhée
        • Liquide amniotique: à partir de 16 semaines d’aménorrhée
        • Sang du cordon ombilical  à partir de 20 semaines d’aménorrhée